SENEGAL – LIBERIA, A 19H 30 - Opération rachat !

Publié le par Sud quotidien

ELIMINATOIRES CAN/MONDIAL 2010 : SENEGAL – LIBERIA, A 19H 30 - Opération rachat !

Equipe probable :

Tony Sylva (Capitaine), Cheikh Guèye, Malickou Diakhaté, Abdoulaye Diagne-Faye, Nguirane Ndaw, Kader Mangane, Malick Bâ, Issiar Dia, Frédéric Mendy, El Hadji Diouf, Henri Camara ou Mbaye Lèye

 A Monrovia, les “Lions“ ont vu leur chance de creuser l’écart face à ses adversaires Gambiens et Libériens s’échapper en moins d’un quart d’heure. Deux grossières erreurs de la défense et quelques défaillances du milieu du terrain ont réduit tous les efforts entrepris pour gagner ce match important. 

Ce samedi, l’occasion leur est offerte pour faire oublier ce nul aux allures d’une défaite. L’enjeu est aussi la conquête de la première du groupe détenu depuis hier par l’Algérie victorieuse de la Gambie sur la marque d’un but à zéro.

Le match nul (2-2) dimanche dernier au stade Samuel K.Doe de Libéria a laissé un goût amer dans la tanière. Il rappelle même de mauvais souvenirs dans un passé récent qui avaient éclaboussé le football sénégalaise. Il s’agit du fameux coup de l’épervier du 18 juin 2005 qui avait emporté Youssoupha Ndiaye, Saïd Fakhry et Guy Stephan. Même si le contexte est différent.

Mais, aussi bien joueurs que les membres de l’encadrement technique reconnaissent de leur contre-performance. “Certains joueurs manquent d’expérience“, lance El Hadji Diouf. “Nous avons brûlé nos jokers“, renchérit Lamine Ndiaye. “Ce match nul est presque une défaite“, tranche Henri Camara. Le résultat du diagnostic de cette rencontre est donc sans équivoque. Les “Lions“ ont vendangé deux points.

D’où l’obligation de rachat qui pèse sur leurs épaules ce soir (19h 30) face à la Lone Star. Et avec la victoire de l’Algérie (1-0) devant la Gambie hier, au stade Mustapha Tchaker de Blida, qui propulsent les Fennecs provisoirement à la tête du groupe 6, avec un point d’avance sur les “Lions“, ces derniers n’ont autre solution que la gagne. Gagner, non seulement pour reconquérir la première place, mais aussi pour regagner la sympathie du peuple. Pour ce, il faut aussi qu’il y ait de la manière dans l’impérative victoire de ce soir (19h 30). C’est pourquoi, Lamine Ndiaye est tenu de revoir sa copie et d’avoir plus d’audace dans ses choix.

Plus particulièrement au niveau de l’attaque où des changements s’imposent. En trois rencontres, le duo Henri-Diouf n’a pas réussi à tromper la vigilance des défenseurs adverses. Excepté le déplacement à Monrovia où l’attaquant de Bolton a profité d’une erreur de marquage pour inscrire un but mettant ainsi à une disette qui remonte au 21 août 2007 à Londres face au Ghana (1-1).

El Hadji Diouf et Henri Camara ont été combinés pendant 434 minutes (227 pour Henri Camara) et (207 pour Diouf) avec comme résultat, un seul but au compteur. L’absence de pourvoyeur de ballon explique certes en partie, ce manque d’efficacité des attaquants des Lions ; mais aussi le manque de compétitions pour Henri Camara y est pour quelque chose. Le lapin-flingueur a fait lui-même son mea culpa en reconnaissance à des problèmes d’automatismes à cause des quatre mois qu’il est, reste sur le banc de West Ham.

Mais, face à la Lone Star, supposée la plus faible formation du groupe, le Sénégal se doit de gagner et de gagner largement. Comme ce fut le cas le 26 mars 2005 sur cette même pelouse de stade Léopold Sédar Senghor. Ce soir là, les Lions avaient rugi et surclassant le Libéria (6-1) grâce à un but de Khalilou Fadiga, un doublé de Diouf, un but de Diagne-Faye, un but de Henri Camara et un but de Moussa Ndiaye. Le 12e “Gaïndé“ ne réclame que ça.

 Auteur: Abdoulaye THIAM

 

Publié dans Sports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article