Après son meeting à Darou Mouhty, des libéraux dénoncent "les manoeuvres" de Thierno Lô

Publié le par guissguiss

Après son meeting à Darou Mouhty, des libéraux dénoncent "les manoeuvres" de Thierno Lô : " Aux Locales, il a été battu à plate couture dans son centre de vote"
Réagissant aux propos du ministre Thierno Lô qui, au cours de sa rentrée politique au cours de ce week-end à Darou Mousty, des proches de Modou Diagne Fada disent ne pas comprendre "comment M. Lô qui a été battu même dans son centre de vote, peut se prévaloir de la victoire de Sopi". Dénonçant "ses talents de trompeur", ils s’interrogent : "Comment a-t-il fait pour que Wade et son pouvoir, et même, une grande partie de l’opinion nationale pensent qu’il est le vainqueur des Locales de mars 2009 à Darou Mouhty ? Pourtant que nenni, il a plutôt été battu. D’ailleurs, on ne relèvera nulle part dans son discours une partie où il parle de sa victoire, car il est convaincu de sa défaite même s’il ne le dit pas à haute voix".

Rappelant les propos de Thierno Lô au cours de son meeting à Ndoyène où ce dernier a déclaré : « Ces consultations locales ont été une étape dans la marche du pays, mais ces joutes constituent une secousse pour le Pds. Cela, à cause des contraintes sociales et de l’indiscipline de certains militants du Pds qui n’ont pas appliqué les directives du parti », nos interlocuteurs disent ne pas comprendre que des vaincus soient promus quand les victorieux sont laissés à leurs comptes.

Et il cite le cas de Thierno Lô, "battu à plate couture dans son centre de vote à l’Ecole 4 de Daroul Mouhty" et celui de Modou Diagne Fada, "largement victorieux dans son centre, Ecole Keur Alioune Ndiaye". Brandissant le tableau des résultats, ce document laisse apparaître ceci pour Thierno Lô : "Pour respectivement 217, 245, 181 et 37 suffrages valablement exprimés aux bureaux de vote 1, 2, 3 et 4 de l’école 4 de Daroul Mouhty, Benno a obtenu 294 voix contre 283 pour Sopi. Au même moment, à l’Ecole Keur Alioune Ndiaye, le centre de Modou Diagne Fada, Sopi était vainqueur devant Benno".

Et d’indiquer que "si en 2007, face à Waar-wi, ce centre de vote a été le seul que Thierno Lô avait gagné face à Fada par une différence de près de 200 voix, aujourd’hui, il a perdu véritablement donc, son seul fief dans le département de Darou Mousty".

Les adversaires politiques de Thierno Lô indiqueront aussi "qu’il a fallu à l’actuel président de la communauté rurale de Darou Mouhty de pactiser avec Benno, c’est-à-dire de faire une alliance contre-nature avec un conseiller rural d’obédience socialiste, en lui promettant la délégation de signature, le salaire et la voiture 4X4 pour gagner son combat politique. Donc, il est très mal placé pour parler de discipline de parti. Il a été le premier adversaire du Pds et de Sopi à Darou Mouhty". "En effet, ajoutent-ils, " sur 46 conseillers composant le conseil rural de Darou Mousty, 32 étaient de Sopi dont 18 favorables à Fada et 14 à Thierno Lô. Les 14 restants étaient ainsi constitués : 8 pour Benno, 4 pour Pvc/Sa et 2 pour And Liguey Senegaal.

Et de poursuivre : "Nous sommes surpris et outrés de l’entendre dénoncer l’indiscipline des militants du Pds et dire : "C’est tout cela qui a poussé la population à dire attention ! Nous sommes là ». Comme lui, nous pensons aussi que « le pays est fatigué. Désormais, il faut à Wade un bon choix des hommes à la place qu’il faut pour venir en aide aux populations. Et si cela est fait, jamais, un homme répondant au nom de Thierno Lô, ne figurera plus dans un gouvernement, car il n’en a ni la compétence ni le génie, encore moins l’étoffe et le mérite". Nous avons tenté de joindre M. Lô, mais en vain.

Publié dans Politique

Commenter cet article