Le Collectif des chefs religieux de Touba demande à Me Wade de " s’écarter de Farba

Publié le par guissguiss

Le Collectif des chefs religieux de Touba demande à Me Wade de " s’écarter de Farba s’il veut se reconcilier avec le peuple "

 Les citoyens sénégalais veulent-ils proscrire "l’impunité" ? Tout porte à le croire. En effet, après les journalistes et les politiques, ce sont les chefs religieux qui s’invitent dans le combat contre l’impunité. Le Collectif des chefs religieux de Touba invite le Président Wade de "s’écarter de Faba Senghor pour que la justice fasse correctement son travail".


Hier, seulement, la conférence des leaders du Front Siggil Senegaal considérait que le "limogeage de Farba Senghor est une première victoire du combat contre l’impunité". Non sans se réjouir de ce succès. Mais cette structure de l’opposition reste encore sceptique quant à la fin de l’impunité. Car, dit-elle : "Farba est le bras séculier du régime". Aussi, les leaders du Fss croient fermément que "le décret de Me Wade indiquerait à la justice, la voie à suivre".

Aujourd’hui, c’est le collectif des chefs religieux de Touba qui monte au créneau pour demander à Me Wade "de s’écarter de Farba Senghor, s’il veut se reconcilier avec son peuple". Pour ce Collectif, d’ailleurs, "Farba Senghor ne doit même pas attendre d’être libéré par le Président de la République dès lors que son nom est mêlé dans l’affaire du saccage de "L’As" et de "24 Heures Chrono"".

Comme les leaders du Fss, le Collectif des Chefs religieux de Touba exige que "la justice soit faite". Il (Collectif des chefs religieux de Touba" demande également, "aux autres guides religieux de ne pas intervenir en faveur de Farba Senghor afin que la justice se fasse".

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article