BABACAR GAYE SUR LES EVENEMENTS DE KEDOUGOU

Publié le par guissguiss

BABACAR GAYE SUR LES EVENEMENTS DE KEDOUGOU " La violence n’est permise qu’à l’Etat..." Invité de l’émission dominicale le Grand Jury, Babacar Gaye a largement commenté les événements de Kédougou. Estimant que la violence n’est permise qu’à l’Etat, le directeur de cabinet politique du président Wade a fustigé ce qu’il appelle le « régionalisme à outrance ». Durant l’émission, il s’est également inscrit en faux contre les déclarations d’Amath Dansokho.
Dés le début, le responsable libéral de Kaffrine a jugé regrettable ce qui s’est passé à Kédougou tout en se disant solidaire aux familles des deux victimes. Babacar Gaye trouve toutefois que l’Etat ne plaidera pas coupable car il est de son ressort de sauvegarder les biens des populations. A l’en croire, l’exercice de cette violence est légitime.

"Je ne peux pas dire que des sanctions seront prises mais il faut au préalable que les responsabilités soient déterminées" a affirmé le porte-parole du Pds. Revenant sur les raisons de ces événements malheureux, Babacar Gaye juge que l’Etat du Sénégal ne considère pas Kédougou comme un no man’s land à l’instar du régime socialiste qui, selon lui, envoyait les sénégalais dont il ne voulait plus dans cette zone.

Le directeur de cabinet politique du Chef de l’Etat s’est par ailleurs inscrit en faux contre Amath Dansokho qui a affirmé qu’il y a un fonds social géré par la présidence. A l’en croire, ce fonds est directement géré par les société minière en relation avec les ministères de tutelle. Pour lui, Amath Dansokho gagnerait à se taire, car il est responsable de tout ce qui se passe de mal dans ce pays à travers ses déclarations.

Publié dans Politique

Commenter cet article