Prix des hydrocarbures raffinés : Les essences en hausse

Publié le par guissguiss

"Objet d’un ajustement automatique, toutes les quatre semaines, sur la base des évolutions enregistrées au niveau des cours internationaux, les nouveaux prix à la pompe qui entrent en vigueur ce samedi 16 mai 2009 à 18 heures, se caractérisent, par rapport à la structure du 18 avril 2009, par une HAUSSE MOYENNE de tous les produits pétroliers à l’exception du gasoil et des emballages de 38, 12,5 et 9 kg du gaz butane dont les prix enregistrent une baisse". C’est en tout cas ce que révèle un communiqué du chargé de communication du ministre de l’Energie.
Ainsi, le supercarburant connaît une hausse de 19 francs, car passant de 599 à 618 F le litre, soit une variation relative de 3,2%. Au même moment, le litre de l’essence ordinaire va de 567 à 586 F Cfa, soit une hausse de 19 francs ou 3,4 % en valeur relative. Idem pour l’essence pirogue qui va de 419 à 438 F Cfa... Pour tenir compte de la tendance à la hausse des cours du gasoil sur le marché international, le prix au consommateur de ce produit est maintenu à son niveau actuellement en vigueur.

Le tableau ci-dessous donne les variations des prix au consommateur :

 

 

Produits blancs (TTC/litre)

Nouveaux prix plafond

Précédents prix plafond

Variation absolue (en Fcfa)

Variation relative (en %)

Supercarburant

618

599

+19

+3,2

Essence ordinaire

586

567

+19

+3,4

Essence pirogue

438

419

+19

+4,5

Pétrole lampant

368

361

+7

+1,9

Gasoil

491

491

0

0,0

 

Produits noirs (TTC/Tonne)

Nouveaux prix plafond

Précédents prix plafond

Variation absolue (en Fcfa)

Variation relative (en %)

Diésel-Oil

351 063

345 273

+5 790

+1,7

Diésel Sénélec

351 063

345 273

+5 790

+1,7

Fuel Oil 180 CST

261 149

243 697

+17 452

+7,2

Fuel Oil 380 CST

255 636

236 739

+18 897

+8,0

Fuel Sénélec

227 231

208 394

+18 837

+9,0

Distillat TAG

357 047

352 046

+5 001

+1,4

Kérosène TAG

380 764

371 634

+9 130

+2,5

Naphta

361 607

355 625

+5 982

+1,7

Publié dans Economie

Commenter cet article