Italie : un immigré brûlé vif par 3 italiens

Publié le par guissguiss

Italie : un immigré brûlé vif par 3 italiens

Un immigré indien de 35 ans a été agressé et brûlé vif par un groupe de jeunes italiens dont le plus jeune à 19 ans, à l’aube du dimanche 1er février, à la gare de Nettuno, au sud de la capitale Rome.

L'immigré, un indien de 35 ans, Sinhg Navte , qui dormait dans la gare de Nettuno, aux portes de Rome, avait perdu son travail. Les 3 italiens l'ont d'abord agressé et insulté avant de le brûler vif. L'immigré a d'abord été admis à l'hôpital d'Anzio, puis pour les graves brûlures qu'il avait sur l'ensemble du corps, en particulier sur les jambes et l'abdomen, a été transféré à l'hôpital Sant'Eugenio à Rome, où il est toujours hospitalisé dans un état grave, même si sa vie n'est pas en danger .

Selon les témoignages recueillis par les trois policiers, les 3 italiens ont passé la soirée entre l'alcool et la drogue, et ils ont voulu faire, ils l’ont dit au cours de l'interrogatoire, un geste "pour essayer de trouver une forte émotion."

Le garçon mineur et ses amis de 19 et 29 ans, sans aucun précédent pénal, et issus de bonne famille, en rentrant après une belle soirée, sont passés à côté de la gare de Nettuno. Ici, d’après la reconstruction des enquêteurs, ils ont insulté et agressé l’immigré qui dormait dans le hall. Et ensuite ils se sont éloignés et pendant qu’ils faisaient le plein à la station d’essence, l’idée de faire « une belle plaisanterie » à l’immigré à germer dans leur tête, comme ils l’ont dit aux enquêteurs.

De retour à la gare, ils ont peint le visage et le cou de l’immigré d'abord, pour que les flammes prennent mieux, et puis ils l’ont aspergé d’essence et brûlé vif.

Selon Vittorio Tomasone, commandant des gendarmes à Rome, «ce qui s'est passé ne semble pas avoir une origine raciale, mais les 3 italiens voulaient terminer la soirée, après une orgie d'alcool et de drogues, avec un geste très frappant. "
En attendant ils croupissent tous en prison pendant que toute la classe politique s’indigne de ce qui s’est passé, et les associations sont en train de s’organiser pour une marche dans les jours à venir.

Publié dans Immigration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article