SENEGAL: Wade se rend finalement à Conakry

Publié le par guissguiss

 24 h après avoir renoncé à une visite en Guinée: Wade se rend finalement à Conakry
Finalement, Abdoulaye Wade se rend en Guinée. Vingt-quatre heures après que ses conseillers l’en ont dissuadé suite à la suspension de ce pays par l’Union africaine. Les raisons ayant poussé le chef de l’Etat sénégalais à se raviser sont encore inconnues.
Rebondissement au sujet de la visite du Président Abdoulaye Wade en Guinée. Ce dernier se rend, en effet, dans ce pays ce mercredi matin. L’annonce est de la télévision nationale guinéenne : le président de la République du Sénégal va effectuer une visite mercredi à Conakry. Vingt-quatre heures après y avoir renoncé du fait de ses conseillers qui l’en ont dissudé.
La chaîne de télévision nationale de la Guinée a demandé aux populations locales de réserver au président de la République sénégalaise un accueil chaleureux aujourd’hui à 10 heures.
Qu’est-ce qui a motivé le chef de l’Etat sénégalais à se raviser ? Avec qui Abdoulaye Wade se rend-il en terre guinéenne ? Impossible, pour le mo-ment, de le savoir. Le Quotidien dans son édition n°1793 faisait état de la décision du président de la République de renoncer à cette visite qu’il devait effectuer à Conakry hier mardi, d’après l’annonce faite par son ministre chargé de la Nouvelle ville, Ahmed Khalifa Niasse, samedi dernier à l’issue de son voyage à Conakry pour y représenter le chef de l’Etat à l’occasion de la première déclaration officielle du chef de la junte guinéenne, le capitaine Moussa Dadis Camara. Des sources proches de la Présidence de la République sénégalaise confirment, en tout cas, le voyage de Wade à Conakry, sans aucune autre forme de précision.

UN AVION A LA DISPOSITION DE LA JUNTE
Des sources indiquent que le nouvel ambassadeur du Sénégal en Guinée - une dame - se serait rendu hier à Conakry, la capitale guinéenne. Mieux, ajoutent-elles, l’avion, qui avait amené la diplomate sénégalaise, aurait été mis par le chef de l’Etat à la disposition des autorités guinéennes. La junte a rencontré hier les représentants la Communauté internationale et lui a demandé par le biais du capitaine Camara «compréhension, coopération et collaboration».
Du côté de la Présidence de la République, nos nombreuses tentatives pour joindre le porte-parole du chef de l’Etat se sont avérées vaines. Le téléphone de Me El Hadj Amadou Sall sonnait, en effet, dans le vide hier.
Mais, le chargé d’affaires de l’Ambassade du Sénégal en Guinée, joint hier, au sujet de la venue du nouvel ambassadeur du Sénégal à Conakry, a nié toute présence dans la capitale guinéenne de la diplomate sénégalaise. Magamou Niang a indiqué que cette dernière se trouvait toujours à Dakar et qu’elle n’avait pas encore pris fonction.

Par Mamadou DIALLO

Publié dans Politique

Commenter cet article