ASSISES NATIONALES: Le dernier virage !

Publié le par guissguiss

ASSISES NATIONALES- SEANCES DE RESTITUTION, PLENIERE, RAPPORT FINAL…: Le dernier virage !
Pour parler métaphoriquement au sujet des consultations citoyennes qui viennent de s’achever sur l’ensemble du territoire national et de la diaspora, on peut dire que le serpent a mordu sa queue. Sur la table du Président des Assises nationales, Amadou Mahtar Mbow, 33 rapports y sont déposés. Des séances de restitution publiques sont prévues en début janvier, de même qu’une plénière nationale de validation devant regrouper toutes les parties prenantes. Le rapport final est attendu en début février 2009. Ces informations ont été données hier, par le patron des Assises nationales, qui animait une conférence de presse.

Des séances de restitution publiques des Assises nationales vont se dérouler à partir du mois de janvier par les commissions thématiques notamment sur les institutions, l’éthique, l’aménagement du territoire, le secteur primaire, l’intégration régionale, l’énergie etc.

La révélation a été faite hier, par le Président des Assises nationales, Amadou Mahtar Mbow, au cours d’une conférence de presse tenue au Bureau des Assises, au Point E(Dakar). Le chronogramme comporte aussi la tenue d’une plénière nationale de validation destinée aux parties prenantes. D’autres organisations qui voudraient encore prendre part aux Assises pourraient, selon le Président, y participer après leur adhésion. Et pour ce qui est de la présentation du rapport final des Assises nationales, le début du mois de février 2009 constitue le délai de rigueur. « Nous nous sommes efforcés de tenir le délai de six mois que nous nous étions fixé au moment de l’ouverture des Assises. Nous ne le dépasserons que légèrement, malgré de nombreuses contraintes dues à une saison des pluies particulièrement pluvieuse qui a parfois rendu difficiles les consultations dans les communautés rurales et les villages, le ramadan, les fêtes de tabaski et de nouvel an », a déclaré le Président Mbow. Le Bureau des Assises nationales compte aussi organiser avec la presse une journée de travail dès la finalisation du rapport. Il souhaite procéder à une « large diffusion du document auprès des parties prenantes, à tous les Sénégalais et à tous ceux qui vivent dans ce pays et qui s’intéressent à son développement », a laissé entendre le patron des Assises.

Un groupe de travail sur la Casamance

Par ailleurs, le Président Amadou Mahtar Mbow a indiqué qu’un groupe spécial de travail a été également constitué sur la Casamance pour mener des investigations sérieuses en vue de trouver des solutions définitives à une situation douloureuse pour tous.

Ce groupe de travail présidé par Mansour Cama et avec comme membres Maria Diatta, Nouha Cissé, les généraux Mamadou Mansour Seck et Mouhamadou Keïta, et Mohamadou Mbodj du Forum Civil, Momar Talla Kane du Congad, a pour mission d’entendre tous les groupements, associations et toutes les personnes dont l’avis sera utile à la recherche de solution. « Ces initiatives concernant la Casamance sont le fruit des idées exprimées à l’occasion des consultations citoyennes des départements de Casamance, au cours desquelles les participants ont insisté sur les problèmes de la recherche de la paix. Les mêmes préoccupations avaient été exprimées aussi dans des conversations que nous avions eues avec les milieux casamançais de France », a souligné le Président Mbow. Mansour Cama qui préside le groupe de travail a précisé que la structure n’est pas une commission de recherche de paix. Ce n’est pas le rôle assigné au groupe de travail, dit-il.

33 rapports sur les 35 déposés

Le Président des Assises nationales a déclaré que les consultations citoyennes organisées sur l’ensemble du territoire national, sont achevées. Ainsi, 31 rapports (sur les 35 sont déposés), et auxquels il faut ajouter les deux rapports de New-York et Paris. « Ces Assises citoyennes ont été, en dépit des pressions de toutes sortes et de certaines entraves, l’occasion pour les populations, toutes catégories sociales, tout âge, hommes et femmes confondus, d’exprimer leur point de vue sur leur situation, leur travail, leurs conditions de vie, rapport à l’Etat, aux autorités et aux institutions locales, leurs aspirations, leur vision sur les institutions et la façon de gouverner le pays, et proposé des solutions qui font l’objet de diverses recommandations », a indiqué Amadou Mahtar Mbow, avant d’ajouter : « ces consultations populaires, inclusives, participatives ont fait ainsi appel à la sagesse et à l’expérience des anciens, religieux, à l’enthousiasme et à l’audace des jeunes, à la sensibilité et à la sincérité des femmes ».

Appel à contribution

Le Président des Assises nationales a lancé un appel aux Sénégalais en vue d’une contribution financière, puisque que les travaux qui restent, dit-il, exigent encore des dépenses « qu’il nous faut assumer et qui sont sans commune mesure avec les 80 millions de francs CFA réunis à ce jour comme contributions et qui ont permis d’installer le bureau des Assises nationales et d’assurer son fonctionnement ».


par Bacary Domingo MANE

Publié dans Politique

Commenter cet article