KEDOUGOU : Aziz Sow accuse les manifestants d’être manipulés

Publié le par guissguiss

Le gouvernement n’a pas tardé à se prononcer sur la situation qui prévaut à Kédougou. Le ministre de l’Information, M. Aziz Sow qui tenait un point de presse à ce sujet, ce mardi 23 décembre, en début de soirée dans les locaux de son ministère, a accusé, selon Walf Fm, des personnes tapies dans l’ombre d’être derrière ces manifestations à Kédougou.

Devant les journalistes, le ministre de l’Information, M. Aziz Sow croit que des personnes tapies dans l’ombre sont derrière la manifestation des jeunes de Kédougou entamée dans la matinée de ce mardi et qui a entraîné une violente répression des forces de l’ordre. Les manifestants protestent contre la spéculation foncière, le bradage des terres à Kédougou au détriment des autochtones et contre la vie chère. Des éléments de l’armée nationale appuyés plus tard par la gendarmerie, sont intervenus et ont violemment réprimés la manifestation. On avance les chiffres de deux morts et de plusieurs blessés dans les rangs des manifestants et quatre blessés, du côté des gendarmes.

De son côté, le ministre de l’Information indique qu’il n’y a eu qu’un seul mort dans les rangs des manifestants. M. Aziz Sow a également annoncé que force restera à la loi. La loi sera appliquée dans toute sa rigueur, a indiqué le ministre.

A cause de la nuit qui tombait, les manifestations ont dû s’estomper, a constaté le correspondant de Walf Fm à Kédougou. Très remontés contre les forces de l’ordre, les manifestants s’en sont pris à plusieurs bâtiments publics.

Publié dans Société

Commenter cet article