Saliou Guèye, un enseignant, s’immole devant le palais

Publié le par guissguiss

Pour une dette d’un million 800, Saliou Guèye, un enseignant, s’immole devant le palais jeudi  

« Je veux me suicider, parce que je ne peux pas payer mes dettes ! ». Voilà résumée l’histoire de Saliou Guèye, jeune enseignant habitant Pikine, qui annonce qu’il va s’immoler devant le Palais de la République le 27 novembre prochain. Ne pouvant plus satisfaire ses besoins par son salaire qu’il dit maigre et ayant contracté des dettes deux fois 900.000 F Cfa dont il n’arrive pas à honorer le paiement, Saliou Guèye a décidé de se suicider donc. C’est ce qu’on peut lire dans la lettre qu’il a adressée au président de la République, Me Abdoulaye Wade, au secrétaire général de la Présidence Abdoulaye Baldé et à deux leaders du Front Siggil Senegaal que sont Amath Dansokho et Moustapha Niasse. D’ailleurs c’est ce dernier, au cours de sa conférence de presse de ce dimanche à Keur Tapha, qui a distribué la lettre.

Dans cette missive, l’homme qui veut mettre fin à ses jours jeudi prochain explique que la situation qu’il vit actuellement est difficile. « Je suis rejeté par ma propre famille et ignoré par mes amis et des plus proches », souligne-t-il dans la missive qu’il a envoyée aux autorités étatiques et aux chefs de partis politiques. Et d’ajouter que dans ces conditions, je ne peux que me suicider devant le Palais. Pour le choix de la date et l’heure du futur suicide, Saliou Guèye, l’instituteur qui veut mettre fin à ses jours souligne que son père est décédé un 27 novembre 2002 plus précisément à 14 heures. Pour sa part, Moustapha Niasse avertit qu’il sera sur les lieux le jour du suicide et avec de l’eau pour éteindre les futures flammes qui risquent de faire mouche. Question : n’est-ce pas Saliou lui-même qui a contracté ses dettes ? Et si on le laissait se cramer pardi ! Pourquoi un homme aussi sérieux que Niasse le soutient-il ?

Source l'As

Publié dans Société

Commenter cet article