La grand-mère d'Obama décède, la veille de l'élection

Publié le par guissguiss

Le mois dernier, M. Obama, qui pourrait devenir le premier président noir des Etats-Unis, avait interrompu sa campagne électorale pendant un jour et demi, pour se rendre à Hawaii, au chevet de sa grand-mère maternelle souffrante, de crainte qu'elle ne vive pas jusqu'au scrutin qui pourrait voir sa victoire, comme le prédisent les sondages. "C'est avec une grande tristesse que nous annonçons que notre grand-mère Madelyn Dunham, s'est éteinte paisiblement après avoir lutté contre un cancer", a déclaré M. Obama, dans un communiqué commun avec sa soeur Maya Soetoro-Ng.
"Elle était la pierre angulaire de notre famille et une femme à la force, à l'humilité et aux actes extraordinaires", ajoutent le candidat et sa soeur.

"Elle était la personne qui nous a encouragés et nous a permis de nous réaliser", ont-ils poursuivi.

"Elle était fière de ses petits-enfants et de ses arrière-petits-enfants et a quitté ce monde en sachant que son oeuvre sur nous tous est significatif et durable. Notre dette envers elle est sans limite", ont-ils dit.

Madelyn Dunham avait aidé à élever le jeune Barack Obama après la mort de sa mère d'un cancer, alors que son père kényan avait quitté le domicile conjugal.

John McCain, le candidat républicain à la Maison Blanche, et son épouse Cindy ont adressé lundi leurs condoléances à M. Obama et à sa famille.

"Nous adressons nos plus sincères condoléances à Barack Obama et à sa famille pour la disparition de leur grand-mère bien aimée. Nos pensées et nos prières vont vers eux qui se souviennent et célèbrent la mémoire de quelqu'un qui a eu une influence si profonde sur leurs vies", écrivent John et Cindy McCain dans un communiqué.

Madelyn Dunham est décédée lundi à Honolulu entre 09H00 et 10H00 GMT à quelques heures du scrutin présidentiel, selon la porte-parole de Barack Obama, Linda Douglass. Elle souffrait d'un cancer.

Mme Douglass a précisé que le prétendant à la Maison Blanche avait appris le décès de sa grand-mère lundi juste avant un rassemblement électoral à Jacksonville en Floride (sud-est) mais n'avait pas montré sa tristesse.

Le communiqué a été publié par le candidat et sa soeur alors qu'il ne restait à Barack Obama que deux meetings avant l'élection mardi, après une campagne électorale de 21 mois.

"Notre famille veut remercier tous ceux qui ont envoyé des fleurs, des cartes, des voeux et des prières pendant cette période difficile", ajoutent Barack Obama et sa soeur.

Ils indiquent aussi que les funérailles de leur grand-mère auront lieu "à une date ultérieure" au cours d'une "petite cérémonie privée", conformément aux voeux de la défunte.

Dans ce même communiqué, ils invitent ceux qui souhaiteraient envoyer des fleurs de préférer un don à un organisme de recherche sur le cancer.

La grand-mère maternelle de Barack Obama n'a pas participé à la campagne de son petit-fils. Mais ce dernier a souvent rendu hommage à cette femme qui a commencé sa carrière comme secrétaire avant de devenir vice-présidente de la Bank of Hawaii en 1970.

Il avait appelé sa grand-mère à la rescousse en début d'année après avoir été mis en cause pour ses relations avec son pasteur Jeremiah Wright, auteur de propos incendiaires envers l'Amérique blanche.

"Je ne peux pas plus le renier que je ne peux renier ma grand-mère blanche", avait-il lancé dans un discours, évoquant "une femme qui a avoué une fois sa peur de croiser des Noirs dans la rue et qui, à plus d'une occasion, a proféré des clichés raciaux ou ethniques qui m'ont hérissé".

____________________________________________________________________________________________

Mardi 04 novembre 2008
L'Amérique à l'heure du choix
Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes. Après des mois de dure campagne, les urnes vont enfin départager le démocrate Barack Obama et son adversaire républicain John McCain. L'un des deux va devenir le 44e président des États-Unis.

A quelques heures de l'ouverture des bureaux de vote, le démocrate Barack Obama dispose d'une solide avance, tandis que son adversaire républicain dans la course à la Maison blanche, John McCain, cherche des motifs d'espoir.

Depuis la fin septembre, Obama est en tête dans tous les sondages nationaux et n'a cessé de consolider son avance dans un contexte marqué par la crise financière, à laquelle il semble le mieux armé pour répondre selon les électeurs. Les huit études diffusées lundi à la mi-journée lui accordaient un avantage compris en cinq et onze points.

Le sénateur de l'Illinois, qui pourrait devenir à 47 ans le premier président métis des Etats-Unis, obtiendrait selon les sondages quelque 300 voix au collège électoral, alors que 270 grands électeurs suffisent pour l'emporter...

Lire la suite...

 

Mardi 04 novembre 2008
Le Gouvernement engage une procédure judiciaire pour faire constater la fin de la licence de SENTEL

Le Gouvernement du Sénégal a décidé d’engager une procédure judiciaire pour faire constater qu’il a été mis fin régulièrement et pour des motifs valables à la licence concédée, en 1998, à SENTEL, annonce un communiqué reçu lundi à l’Aps.
Le texte a été rendu public le jour même où le Gouvernement a publié dans le journal officiel le décret n°2001-23 du 17 janvier 2001 confirmant la révocation de la concession de télécommunications accordée à SENTEL. La mesure a été notifiée par huissier à la société des télécommunications, le 29 septembre 2000....

Lire la suite... 


Mardi 04 novembre 2008
LIQUIDATION DE MACKY SALL
Ça coince quelque part
Plus d’une centaine de signatures déjà obtenues. La résolution sur la base des lois « Sada Ndiaye » du nom de leur libéral-initiateur pour « déposer » le président de l’Assemblée nationale, Macky Sall n’avait pas pour autant atterri, hier, lundi 3 novembre sur la table de la conférence des présidents à défaut de celle du président lui-même. Ça coince où ?
S’il est désormais inscrit dans l’ordre « naturelle » des choses depuis la caution du Conseil constitutionnel et la promulgation quasi automatique par le chef de l’Etat des lois « Sada Ndiaye », le départ du perchoir de l’Assemblée nationale de Macky Sall, tarde encore...

Lire la suite...


Publié dans Société

Commenter cet article