IL'UE condamne Mugabe, menace de nouvelles sanctions

Publié le par guissguiss

L'UE condamne Mugabe, menace de nouvelles sanctions

L'Union européenne a condamné la "décision unilatérale" de Robert Mugabe de former un nouveau gouvernement et menacé d'adopter de nouvelles sanctions contre le Zimbabwe si le président ne respectait pas l'accord de partage du pouvoir avec l'opposition.

Les ministres européens des Affaires étrangères réunis à Luxembourg ont "condamné la décision unilatérale d'engager la formation d'un nouveau gouvernement qui ne recueille pas l'accord de toutes les parties", selon le texte de leur déclaration.

Ils se tiennent également "prêts à envisager des mesures additionnelles en cas de blocage continu de la mise en oeuvre de l'accord du 15 septembre 2008" sur le partage du pouvoir entre le président Mugabe et le leader de l'opposition Morgan Tsvangirai.

M. Mugabe, 84 ans dont 28 au pouvoir, a fait savoir samedi qu'il attribuait unilatéralement à son parti, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF), la plupart des portefeuilles clés (Défense, Intérieur, Affaires étrangères, Gouvernement local) du gouvernement et gardait le contrôle de l'armée, de la police et des autres organes sécuritaires.

Par ailleurs, le principal parti d'opposition a estimé lundi que la prestation de serment de deux vice-présidents zimbabwéens, désignés par Robert Mugabe, "n'a aucun sens" dans le contexte actuel.

"Les nominations ou les actions qui ne répondent pas aux souffrances du pays n'ont aucun sens", a déclaré à l'AFP Nelson Chamisa, porte-parole du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).

"Toutes les nominations effectuées par M. Mugabe qui ne sortent pas le pays du marasme économique actuel sont futiles", a-t-il ajouté.

Selon l'accord de partage du pouvoir signé le 15 septembre par le président et l'opposition, Robert Mugabe peut choisir ses vice-présidents. Il a ainsi reconduit lundi dans leurs fonctions Joyce Mujuru et Joseph Msika.


Source jeune Afrique

Publié dans Politique

Commenter cet article