La juge Eva Joly accuse la France " de continuation du colonialisme"

Publié le par guissguiss

Europe - Afrique | La juge Eva Joly accuse la France "d’avoir un programme de continuation du colonialisme"

 

(Correspondance France) Non ! Cela n’a rien à voir avec le différend entre le juge d’Evry et les autorités Sénégalaises. Il est regrettable même de constater que ce tohu- bohu ne fait pas la une des médias Français. Ce qui retient leur attention, c’est plutôt la sortie d’Eva Joly. L’ancienne juge française chargée de la lutte contre la délinquance financière et actuellement conseillère du gouvernement norvégien accuse la France de vouloir perpétuer le colonialisme sur le continent africain.

En effet, invitée sur France inter (radio du service public français), Eva Joly a répondu à la question sur les relations entre l’Afrique et la France sur un ton véhément en accusant la France "d’avoir un programme de continuation du colonialisme".

Mme Joly, candidate des verts aux élections européennes, a considéré que la "France ferme les yeux sur les avoirs du président gabonais, Bongo, qui détient une soixante d’immeubles à Paris et empêche la condamnation de Charles Pasqua ancien ministre de l’Intérieur dans les affaires de vente d’armes en Angola".

Pour Eva Joly, la relation France Afrique s’inscrit toujours dans le cadre du colonialisme.

Sourec African News


___________________________________________________________

Débat télévisé Obama - McCain : le démocracte semble l'emporter
Romandie.com - Les camps démocrate et républicain ont sans surprise revendiqué la victoire de leur candidat à l'issue du premier débat télévisé entre Barack Obama et John McCain. Un premier sondage réalisé auprès d'électeurs indécis donnait M. Obama "gagnant".
John McCain, en perte de vitesse dans les récents sondages, avait besoin d'une performance supérieure, s'accordaient à dire des experts indépendants. Le candidat républicain s'est bien défendu mais n'a pas vraiment déstabilisé son adversaire, estimaient-ils à l'issue du débat. Un premier sondage réalisé par la chaîne CBS auprès d'électeurs indécis indiquait que 40% pensaient que M. Obama avait gagné le débat tandis que 22% pensaient que c'était M. McCain. Pour 38% des personnes interrogées, le débat s'est soldé par un match nul.

D'abord interrogé sur la crise financière, M. Obama a saisi l'occasion pour associer son adversaire républicain au bilan de l'impopulaire président George W. Bush....

Lire la suite......

 
L'Europe veut accueillir des immigrés diplômés

 

Une carte bleue, sur le modèle de la «green card» américaine, permettra à l'élite du tiers-monde de s'intégrer plus facilement sur le territoire européen.
 
Bienvenue aux ingénieurs in­diens ! Tout en faisant la chasse aux immigrés clandestins, l'Europe souhaite attirer sur son sol des travailleurs hautement qualifiés issus des pays tiers, qu'ils soient africains, chinois ou du sous-continent. Réunis jeudi à Bruxelles, les ministres de l'Immigration ont mis la dernière main à un projet de directive permettant d'offrir à cette élite diplômée, une carte bleue, l'équivalent de la célèbre «green card» américaine. «Nous envoyons un signal d'ouverture», a déclaré le ministre français, Brice Hortefeux, au nom de la présidence de l'Union européenne. Un accord définitif devrait être conclu en novembre.

Les Vingt-Sept s'inquiètent du déficit de compétitivité dont souffrirait l'UE, continent à la démographie vieillissante, surtout en comparaison des États-Unis ou du Canada dont les frontières sont réputées ouvertes aux talents étrangers. Le futur possesseur d'une carte bleue bénéficiera...


Lire la suite.......

REPRISE DES HOSTILITES CONTRE MACKY : Touba met en garde Wade ''Souleymane Ndéné Ndiaye, je vous envoie auprès de Wade. Dites-lui...''
La procédure en cours contre Macky Sall ne laisse pas indifférentes les autorités religieuses de Touba. Profitant de la cérémonie du Leylatoul Khadre, Serigne Abdou Fatah Mbacké a invité Wade, via son ministre de l'Economie maritime, à œuvrer pour le rassemblement.

‘Souleymane Ndéné Ndiaye, je vous envoie auprès de Me Abdoulaye Wade. Dites-lui d'œuvrer dans le sens du rassemblement des hommes de sa famille, gage de la bonne maîtrise, de l'équilibre de sa formation et de la Nation'. Ces propos pleins d'apostrophes sont de Serigne Abdou Fatah Mbacké Falilou. Il les a prononcés lors de la cérémonie officielle organisée à l'occasion de la célébration de la nuit du ‘Laylatoul Khadre' ou ‘Nuit de la destinée'. Le ministre d'Etat, saisissant la balle au rebond, a promis de transmettre fidèlement le message au président de la République... 

Lire la suite......

 

 

Retour à la page d'accueil

Publié dans Politique

Commenter cet article

CARAMBAOLE :0114: 28/09/2008 12:59

Bonjour ,en ce dimanche je visite un peu des blocs qui me sont inconnus