Sada Ndiaye: le nouveau EZAN du PDS

Publié le par guissguiss

Réduction du mandat du président de l’Assemblée nationale de 5 à 1 an : Vers un amendement Sada Ndiaye « pour en finir avec Macky Sall »

Malgré les conseils de l’un des plus fidèles des collaborateurs du président de la République, Pape Samba Mboup, pour ne pas le nommer, demandant à ses frères « d’aider Wade à résorber la situation économique et sociale qui frappe de plein fouet notre pays, au lieu de comploter et de faire la politique politicienne, les libéraux sont décidés à renverser Macky Sall. Et pour ce faire, après que Fatick a plaidé son exclusion du Pds, ce sont des députés qui vont faire le reste. D’ailleurs, nous apprend-t-on, « un amendement (qui pourrait s’appeler Sada Ndiaye) pour la réduction de son mandat de 5 à 1 an, pend sur sa tête, depuis ce soir.

Alors que c’est la confusion qui règne depuis hier au sein de la Fédération départementale de Fatick où le président réclame l’exclusion du Pds de Macky Sall, au moment où les partisans de l’enfant de la ville de Mame Mbindiss balaient d’un revers de main cette requête, la qualifiant de « non évènement », à l’Assemblée nationale, les députés semblent plus « concrets » dans leurs décisions. De sources dignes de foi, « un projet de loi (pour certains), un amendement (pour d’autres) devrait être introduit le plus tôt possible par Sada Ndiaye pour la réduction du mandat du président de l’Assemblée nationale de 5 à 1 an ». Au même moment, d’autres voix autorisées nous disent que « pour masquer leur volonté d’envoyer Macky Sall à la retraite politique anticipée, ils introduiront le même texte, à travers le Parlement (Assemblée et sénat réunis) pour ramener le mandat des deux présidents de ces augustes assemblées à, seulement, 1 an ». Plus précises, d’autres sources indiquent que « c’est déjà fait, il ne reste qu’à l’entériner demain vers 15 heures ». Joint par nos soins, l’honorable député Sada Ndiaye fera dans le clair-obscur. Selon lui : « Ce n’est pas exactement ça. Et nous y reviendrons plus amplement demain à 15 heures à travers un point de presse. Comme ça les Sénégalais comprendront mieux ». Malgré notre insistance, M. Ndiaye ne sera pas prolixe, préférant nous renvoyer à la conférence de presse de demain.


Source ferloo

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article