MACKY SALL EXCLU de la fédération départementale du Pds de Fatick

Publié le par Le soleil

MACKY SALL EXCLU de la fédération départementale du Pds de Fatick

Une Assemblée générale de la fédération départementale de Fatick du Parti démocratique sénégalais conduite hier par Ady Guèye, le président, a décidé d'exclure de ses rangs Macky Sall et Woula Ndiaye.

Plusieurs responsables libéraux dont Boubacar Traoré, Yaye Mane Albis, sénatrice, Dibe Thiaré et des militants ont pris part à cette manifestation. Dans la déclaration lue à cet effet, ils ont énuméré les griefs contre Macky Sall. On peut en citer entre autre : "activités fractionnistes de M. Sall et de ses souteneurs, manque de loyauté notoire à l’endroit du Secrétaire général national". Selon la déclaration, l’Assemblée générale a considéré "le mépris de Macky Sall des structures locales et sa responsabilité pleine et entière dans la création de structures parallèles". Elle liste également le voyage du président de l’Assemblée au en France, au siège du Sénat de l’Hexagone.

Ady Guèye et ses camarades soutiennent avoir pris leur décision conformément au règlement intérieur de leur parti qui condamne de telles pratiques. Selon la déclaration, « soucieuse de l’intérêt et de la sécurité du parti, de la stabilité et de la cohésion nationale, la fédération demande en conséquence à la direction du Pds de prendre acte, de confirmer ces décisions et d’exclure définitivement du Pds Macky Sall et Woula Ndiaye ».

Mais le camp du président Macky Sall ne semble accorder aucun crédit aux décisions prises hier. Joint au téléphone Woula Ndiaye confie ne pas être au courant d’une telle Assemblée générale, alors qu’il est le secrétaire général de la fédération issue des derniers renouvellements des instances du Pds. "Cela prouve que leurs décisions n’ont aucun sens. Elles ne sont fondées sur aucun argument crédible", commente-t-il.

Woula Ndiaye, qui déclare être en tournée à l’intérieur de la région au moment de l’Assemblée générale, souligne que chaque responsable est libre de prendre la décision qu’il veut, ajoutant qu’il « n’a aucune attitude particulière à prendre devant ces détracteurs, car leur instance est irrégulière ».

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article