M. Farba, aucune église n’a dit de messe pour vous

Publié le par guissguiss

M. Farba, aucune église n’a dit de messe pour vous : Des délires, tout simplement ..
Après la messe de samedi soir à l’église Notre Dame des Anges de Ouakam, le prêtre célébrant a démenti les propos de Farba Senghor selon lesquels, la cathédrale aurait dit une messe de soutien à son intention. Que du mensonge ! Après avoir vérifié l’information qui s’avère fausse, à la cathédrale, le célébrant dit avec regret que « l’église n’est pas d’accord avec ça ». Avec quoi ? Eh bien le mensonge !

A court d’arguments, l’ex-ministre des Transports aériens, Farba Senghor entame un mélange de genres. Lors de sa conférence de presse, il disait qu’une messe est dite à son intention à la cathédrale, entre autres, soutiens des familles religieuses. Mais aussi que les femmes du bois sacré le soutiennent. Non seulement, ces déclarations étaient invraisemblables et ne convainquaient personne, mais voici que l’église, elle, vient d’annoncer officiellement son regret par rapport à un tel mensonge. En effet, à la fin de la messe de samedi soir, à la paroisse notre Dame des Anges de Ouakam, juste avant la bénédiction finale, le célébrant a dit expressément que « l’église n’est pas d’accord avec ça ». Lorsque le prêtre, Abbé Alain Ataba a entendu ces propos tenus par Farba Senghor sur une chaîne de télévision de la place, il a eu le réflexe d’appeler ses confrères de la cathédrale pour vérification. C’est alors qu’il réalise que Farba Senghor faisait simplement des délires. Car, vu les motifs qui lui ont coûté son limogeage l’église ne peut aucunement lui témoigner de son soutien. Et d’ailleurs, on n’est plus à cette époque où l’église prenait position dans les affaires politiques. C’est dire que Farba Senghor a manqué de perspicacité en associant serviettes et torchons.

En substance il affirmait fièrement « Tout ce qui se passe aujourd’hui me prouve que je dois redoubler d’efforts dans ce que je fais. Une messe a été dite pour moi ce matin à la cathédrale de Dakar, des prières ont été faites à Touba et Tivaouane. J’ai également les prières des Niassènes, des familles Tall et Diéguène. Et je vous dis que les femmes du bois sacré sont sorties ce matin pour venir à Dakar…. » Certainement que d’autres démentis suivront celui de la paroisse Notre Dame des Anges. Pour rappel, Farba Senghor est désigné comme commanditaire de la mise à sac de deux quotidiens sénégalais « L’AS » et 24 Heures Chrono ». Les exécutants qui ont été condamnés à 5 ans de prison (pour les collaborateurs) et 6 ans pour les cerveaux de l’opération) soutiennent, sans ambages, que c’est Farba Senghor qui est le commanditaire de ces saccages. Le Procureur de la République s’étant déclaré incompétent à poursuivre un ministre de la République, le Président a pris la « bonne décision » de relever M. Senghor de ses fonctions, pour dit-il, permettre à la justice de faire son travail en toute indépendance. Farba Senghor a été entendu une fois déjà par le Procureur. Mais il devra comparaître plus tard devant la haute cour de justice comme le voudrait bien le Président. Rappelons que Farba Senghor a des relations très étroites avec la famille Wade qu’il a servie depuis de longues années.

Publié dans Politique

Commenter cet article