Karim adoubé par Sarkozy : Macky Sall, un "clandestin" au Sénat français

Publié le par guissguiss

Karim adoubé par Sarkozy : Macky Sall, un "clandestin" au Sénat français  

On en sait un peu plus sur la récente visite de Karim Wade, conseiller spécial de son père, en France où il a été reçu à l’Elysée de 11 H 30 à 12 H 40. La précision temporelle, nous la devons à la "Lettre du Continent". Aussi, avons-nous reçu des informations fraîches sur la pseudo-invitation de Macky Sall par le Sénat français dont le président Christian Poncelet dit n’être "au courant de rien" !

Une opinion s’est vite constituée au Sénégal sur l’une des raisons de la récente visite de Karim Wade à l’Elysée : l’adoubement par la France du fils biologique du président sénégalais risquait de buter sur les liens de partenariat économique tendus entre Vincent Bolloré - connu pour être un des grands amis de Sarkozy - et Dakar. L’homme d’affaire français, après que son groupe a été débouté dans l’adjudication du terminal à conteneurs du Port autonome de Dakar, s’est redéployé au port d’Abidjan.

Pourtant, "Karim a été reçu à l’Elysée dans le bureau de Nicolas Sarkozy le 26 août, de 11h30 à 12h40", indique "La Lettre du Continent" visitée par Ferloo. Le conseiller spécial du Président Wade était accompagné de l’avocat Robert Bourgi, "formé à la politique africaine par Jacques Foccart, grand architecte de la Françafrique", renseigne la même source.

Cette visite du leader de la "Génération du Concret" à Paris devrait être suivie sous peu de celle de Macky Sall au Palais du Luxembourg, abritant le Sénat français. Le Président de l’Assemblée nationale du Sénégal a, en effet, été invité par un parlementaire français. "Il est (...) très facile de se faire inviter au Palais du Luxembourg ou d’y louer une salle", font observer nos confrères parisiens. "Mais le très récent adoubement du "frère ennemi" de Sall, l’héritier Karim Wade par le président Nicolas Sarkozy, a rendu cette visite très sensible", ajoutent-ils.

Ainsi, c’est le secrétaire d’Etat, Alain Joyandet, qui aurait demandé au président du Sénat, Christian Poncelet, s’il avait invité Macky Sall ? "Nenni, je ne suis au courant de rien", aurait répondu un Poncelet "aux abris".

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article