Me El Hadji Amadou Sall sur la convocation de Farba Senghor :

Publié le par guissguiss

Me El Hadji Amadou Sall sur la convocation de Farba Senghor : "Il peut ne pas y répondre, mais..."
Le porte-parole du Président de la République a d’abord indiqué que le citoyen n’est pas obligé de déférer à une convocation. Tout autant que l’ex-ministre Farba Senghor a le loisir de ne pas se présenter devant le Procureur à la date mentionnée sur la convocation à lui destinée, a aussi déclaré Me Amadou Sall à l’émission Grand Jury de la Rfm ce dimanche. Mais une telle attitude induit une autre réaction du côté de la justice qui peut servir au concerné un "mandat de comparution", selon toujours Me Sall.

"Il n’y a pas de choix possible", a fait savoir le ministre porte-parole du chef de l’Etat parlant de M. Farba Senghor, lequel n’a daigné déférer à la convocation du Procureur au cours du week-end. Au cas où il refuserait encore de se rendre au tribunal, un mandat d’amener risque de lui être servi, apprend-t-on de Me Sall.

Abdourahmane SY

Publié dans Politique

Commenter cet article