REVELATION DES USA ''Aucun pays de la CEDEAO ne pourra faire face à ses besoins alimentaires d'ici 2017''

Publié le par guissguiss

REVELATION DES USA ''Aucun pays de la CEDEAO ne pourra faire face à ses besoins alimentaires d'ici 2017''

L'Afrique subsaharienne sera la région qui souffrira le plus de la ‘'détérioration de la sécurité alimentaire'', estime une étude menée par le département de l'Agriculture des Etats-Unis, qui précise qu'aucun des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ne pourra faire de façon adéquate à ses besoins alimentaires d'ici 2017.

Selon le site Ouestafnews citant les résultats de cette étude américaine, sur un total de 37 pays étudiés en Afrique Subsaharienne, dont la totalité des 15 pays de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et la Mauritanie, ‘'aucun ne pourra faire face de manière adéquate à ses besoins alimentaires en 2017''.

‘'L'Afrique subsaharienne, déjà la région la plus vulnérable avec le plus faible niveau de calories consommées, sera celle qui souffrira le plus de la détérioration de la sécurité alimentaire'', prévient cette étude dont les résultats viennent d'être publiés. Pire, les auteurs de l'étude soutiennent que la situation ‘'va se détériorer dans ces pays dans la prochaine décennie'' (2007-2017), rapporte Ouestafnews.

En revanche, ‘'toutes les catégories de populations en Afrique du Nord par exemple (à l'exception des 10% les plus démunis en Egypte) pourront assurer leur sécurité alimentaire'', a indiqué la même source, ajoutant que l'unique défi pour les gouvernements de ces pays consiste à continuer de ‘'supporter le coût de leurs importations'' de produits alimentaires.

De façon générale, ‘'le nombre de personnes exposées à l'insécurité alimentaire dans les 70 pays à faibles revenus étudiés est passé de 849 millions en 2006 à 982 millions en 2007'', poursuit le rapport cité par Ouestafnews et qui classe dans cette catégorie les personnes qui consomment moins de 2100 calories par jour.

‘'Le déficit alimentaire, estimé à 44 millions de tonnes pour ces 70 pays en 2007, passera à 57 millions de tonnes en 2017, soit un accroissement constant plus d'un million de tonnes par an – et le plus lourd fardeau sera porté par l'Afrique subsaharienne'', souligne la même source.

Source: APS

Mercredi 23 Juillet 2008

Publié dans Economie

Commenter cet article