LA BANQUE MONDIALE ACCORDE UN PRET DE 40.000.000.000 DE FRANCS Cfa AU SENEGAL:Un record dans le cadre de sa coopération financière internationale

Publié le par guissguiss

LA BANQUE MONDIALE ACCORDE UN PRET DE 40.000.000.000 DE FRANCS Cfa AU SENEGAL:Un record dans le cadre de sa coopération financière internationale

Le Sénégal et la Banque mondiale ont signé lundi un accord de prêt d'environ 40 milliards de francs CFA, un des ‘'plus importants accords que le pays ait conclus dans le cadre de sa coopération financière internationale'', destiné à l'appui de la politique de développement pour la relance du secteur de l'énergie. 
L'accord a été paraphé par le ministre de l'Economie et des Finances Abdoulaye Diop et le directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, Madani Tall. Le ministre de l'Energie, Samuel Amète Sarr, présent à la cérémonie, a annoncé une ‘'nouvelle grille tarifaire'' sur l'électricité. Le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé ce financement de 80 millions de dollars (environ 40 milliards de francs CFA) pour appuyer le Sénégal pour la mise en valeur, à long terme, des services de l'électricité et la fourniture en produits pétroliers.

Le ministre Abdoulaye Diop a salué un accord ‘'sans aucun doute, parmi les plus importants que le gouvernement du Sénégal ait conclus dans le cadre de sa coopération financière internationale''.

Ce accord qui s'inscrit dans le cadre du programme de Redressement du Secteur de l'Energie du Sénégal vise ‘'à restaurer la soutenabilité et la viabilité financiers des sous-secteurs de l'électricité et des hydrocarbures, à consolider la gouvernance desdits secteurs, à appuyer le développement à long terme du secteur de l'énergie dans son ensemble'', a expliqué M. Diop.

Depuis 2006, le Sénégal subit une crise énergétique qui occasionne des délestages fréquents, mais qui reste surtout un ‘'handicap pour un gouvernement qui a fait de la stratégie de la croissance accélérée sa stratégie majeure'', a relevé Madani Tall.

Autre secteur à subir les conséquences de cette crise, le budget. En effet, 350 millions de dollars (175 mille milliards de francs CFA) ont été réaffectés ces trois dernières années vers le secteur de l'énergie, ce qui ‘'indubitablement réduit les dépenses sociale qui ont souffert de ce transfert massif de ressources publiques vers le secteur énergétique'', a indiqué Madani Tall.

Abdoulaye Diop a rendu un hommage à Madani Tall dont le mandat au Sénégal est arrivé à terme. ‘'Vous nous avez été, en effet, d'un grand apport dans la mise d'un œuvre d'une grande partie de notre programme économique pendant ces quatre années que vous avez passées à la tête de la représentation de la Banque mondiale et dans le même temps, vous vous êtes pleinement investis dans la vie de la nation à laquelle, il est vrai, vous appartenez'', a-t-il dit.

Source: APS

Publié dans Economie

Commenter cet article