SOCIETE - TIVAOUANE - VOL PERPETRE CONTRE LE KHALIFE SERIGNE MANSOUR

Publié le par Nettali

Deux présumés cambrioleurs et un receleur déférés au parquet

dimanche 22 juin 2008

L’enquête sur le cambriolage chez Serigne Mansour Sy, khalife général des tidianes avance à grands pas. Après les auditions de plusieurs proches du saint homme, deux de ses plus proches collaborateurs ont été déférés au parquet ce samedi. N’eut été un retour de parquet décidé par le Procureur, ils auraient été inculpés et placés sous mandat de dépôt.

Bassirou Sy, un « beuk nék » du khalife général des Tidianes, Serigne Mansour Sy, a été déféré, hier, au parquet de Thiès et placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt et de correction de la même ville. En même temps que Cheikh Diagne, un autre proche du Khalife pour les mêmes faits. Ils leur est reproché d’avoir cambriolé le Khalife de Tivaouane en lui soutirant au moins 60 millions de francs Cfa. Tous les deux avaient accès à la chambre où Serigne Mansour avait l’habitude de garder les objets et autres sommes d’argent que ses talibés lui offraient.

Des soupçons avaient commencé à peser sur Bassirou Sy du fait de son train de vie. L’enquête de la police avait pu déterminer qu’il avait acheté des terrains à Tivaouane. Il avait également confié des sommes d’argent à des connaissances. N’ayant pas une activité qui lui rapporte autant d’argent, les policiers du commissariat de Tivaouane n’ont pas tardé à l’indexer. Il a ainsi été arrêté du fait de ces indices et gardé à vue. Et il a finalement été déféré au parquet ce samedi au terme de l’enquête.

Pour rappel, les cambrioleurs ont attendu que le marabout s’absente le week-end dernier, de Tivaouane, pour opérer. Sans effraction, ils ont ouvert la chambre du marabout où il garde ses objets de valeur pour se servir. L’appétit venant à mangeant, ils ont continué à dérober argent et objets pour mener une vie au-dessus de leurs moyens. Laissant ainsi un trou énorme dans la trésorerie du saint homme. Plus de 60 millions et divers autres objets dont des coupons de tissus. C’est à son retour à Tivaouane que le marabout a découvert le pot aux roses. Une plainte s’en est suivie et une enquête ouverte. Enquête qui a abouti à l’arrestation de Bassirou Sy. Mais les recherches se poursuivent pour identifier d’autres complices.


Publié dans Société

Commenter cet article